musique

Chanson: Lovesongs (They Kill Me)


The curtain’s closed
No way home
The nectar of life run dry
These tainted words
Made to hurt
Cut in me with its’ knife

Eating my mind
And with each bite
I’m begging « Please Lord, no »

This place is a mess
The one has gone

Lovesongs, they kill me
They kill me… Now
Love songs are killing me
Are killing me… Right now

Trained to attack
Bull eye shot in black
I never thought they’d get me
These pictures in my head…
Lying in my bed…
These whips make me bleed

This place is a mess
My one has gone

Love songs, they kill me
They kill me… Now
Love songs are killing me
Are killing me… Right now
Love songs are killing me
Are killing me… Right now

I can’t hear the sceneries
Of constant tragedies
Of what I meant to feel no more
’cause I’m already dead
And I just cannot bear
To hear another word no more

Love songs, they kill me
They kill me… Now
Love songs are killing me
Are killing me… Right now
Love songs are killing me
Are killing me… Right now

Love songs are killing me
Are killing me… Right now

c ma chanson preferer des cinema bizarre

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

description blog

Pourquoi j’ai fait se blog?

Non je ne suis pas une groupie qui hurle kiro je t’aime tout le temps -_-’.

Je suis tout simplement fan de se groupe allemand,je ne recherche pas a se que mon blog vous plaise a tous mais tout simplement a se qu’il y et le maximum d’information sur se super groupe alors bonne lecture =)

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

groupe

groupe logedin_127Il n’arrive pas souvent qu’un groupe qui n’a pas encore sorti d’album génère autant d’agitation et de rumeurs à travers les blogsPas besoin de longs discours pour être fasciné par l’univers décalé, androgyne, , mystique de Cinema Bizarre. L’image suffit, attirante, dérangeante peut être pour certains… Les 5 membres de ce groupe (yu;kiro;luminor;shin;strify)

agés de 17 à 22 ans. Leur premier album, Final Attraction est une énorme claque. La plupart des titres pourraient devenir de véritables hymnes capapable de conquérir une nouvelle génération adeptes de pop-rock… le tout sur une grande toile de fond en 16/9ème !Cinema Bizarre cherche à introduire une touche de glam et de décadence dans leurs musiques: « On veut captiver les gens avec nos chansons et les emmener dans un autre monde, un monde sans règle et sans restriction. Tout le reste est ennuyant », annonce Strify, lead singer de Cinema Bizarre. « Tout a commencé avec la culture Visual Kei chez les jeunes, apparue au Japon dans les années 80 et qui s’est répandue à travers le monde. C’est une culture de l’individualité, de l’épanouissement, de la rebellion. Au Japon, c’est une façon pour les jeunes de montrer qu’ils n’ont pas l’intention de se laisser réprimer. On puise beaucoup d’éléments de la scène Visual Kei pour les adapter dans Cinema Bizarre », déclare Strify. « Ca fait onze ans que je promène mon style extravagant… Onze ans avec les cheveux longs… Et j’ai à peine changé depuis ces 7 dernières années » poursuit Luminor. « Je suis simplement moi-même et mon apparence traduit exactement ce que je veux, sans me soucier de quelle scène ce look provient, si c’est plutôt masculin ou féminin… Qu’est-ce que ça peut faire ? »Les 5 garçons se sont rencontrés en 2005 à l’Animagic, célèbre salon Manga .L’alchimie entre eux,( qui avaient déjà tous joués dans différents projets musicaux), les a tout de suite poussés à monter un groupe ensemble. « On s’y est mis tout de suite. L’énergie qu’on a en tant que groupe nous est particulière » avance Yu, guitariste. Kiro poursuit : « Ça tient presque de la foi. Ça peut paraître naïf, mais c’est comme si nous étions faits pour nous rencontrer… » Le nom du groupe, Cinema Bizarre, symbolise leurs looks personnels, leurs performances démentes et fait également référence aux films amateurs du même nom (science-fiction, thriller, film d’horreur – tous les genres sont représentés), qui étaient très populaires dans les années 70 et 80 auprès d’un ceux qui cherchait autre chose que le cinéma traditionnel passait au cinéma à cette époque. Bizarres, étranges, originaux et libres de tous les standards. C’est ce que nous sommes, c’est Cinema Bizarre » déclare Luminor

Il n’aura pas fallu longtemps à Cinema Bizarre obtenir un contrat en un temps record. . Au printemps 2007, le groupe commençait l’enregistrement de son premier album dans plusieurs studios entre Berlin, Londres, Copenhague et Stockholm Avec leur charisme et leur présence hors du commun, leur mariage irrésistible de sons qui reste dans la tête et leur univers glam relayé par une imagerie inspirée du cinéma, Cinema Bizarre débarque avec un premier album qui devrait rapidement trouver sa place parmi les disques incournables de l’année 2008.

 

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

12

Mix'H !!! Electro Mix Exper... |
ma musique |
Tim Evens |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lhistoiredesmortifier
| poesiesagogo
| Calogero Maurici